Le chlordécone, un polluant puissant en Martinique

Thalassa

Pendant près d'un quart de siècle, les planteurs de bananes en Martinique ont utilisé à haute dose un insecticide très puissant et persistant : le chlordécone. Ce produit antiparasitaire, interdit aux Etats-Unis en 1976, a été autorisé aux Antilles jusqu'en 1993. En Martinique, le chlordécone a pollué 20 % des terres pour plusieurs siècles. Inaltérable et indestructible, il contamine tout ce qu'il touche : les cultures en pleine terre, les parties aériennes des plantes, comme la canne à sucre ou l'ananas, mais aussi les animaux d'élevage. Ce poison menace aussi l'homme. Car la molécule est classée potentiellement cancérigène. Depuis des années, les autorités sanitaires comptent sur le lent lessivage des terres et la dilution en mer pour résoudre le problème. Mais la molécule ne s'élimine pas comme prévu ... posant de graves problématiques sanitaires et sociales pour la population locale.

COPYRIGHT :
2007
PRODUCTEUR(S) :
Paris : France 3, 2007
En partenariat avec

France Télévisions, dans le cadre de sa mission de service public, édite lesite.tv pour Eduthèque avec le soutien de Canopé et propose des extraits vidéo et audio de programmes diffusés sur les antennes du groupe : France 2, France 3, France 4, France 5, France Ô.

Votre avis