Futur de l’indicatif ou conditionnel présent ?

Les astuces de Kamini

Comment identifier le futur ?

Le futur exprime une certitude, un événement qui va avoir lieu de façon certaine.
Il se construit généralement à partir de l’infinitif, auquel on ajoute les terminaisons du verbe avoir au présent : -ai, -as, -a, -ons, -ez, -ont. Ces terminaisons sont les mêmes pour tous les groupes.

     Exemple : Ce soir, je rentrerai chez moi

     Il s’agit du verbe rentrer à la première personne du singulier. La terminaison est donc –ai.

- Attention ! Il y a, comme souvent, quelques verbes courants irréguliers ! Il faut connaître par cœur leur conjugaison :

ÊTRE → Je serai

AVOIR → J’aurai

VOULOIR → je voudrai

VOIR → je verrai

SAVOIR → je saurai

POUVOIR → je pourrai

MOURIR → je mourrai

COURIR →  je courrai

Comment identifier le conditionnel présent ?

Le conditionnel présent a le même radical que le futur simple de l’indicatif. Seules ses terminaisons changent.

Les terminaisons du conditionnel présent sont les mêmes pour tous les groupes : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient… En fait, ce sont les mêmes que celles de l’imparfait de l’indicatif.

La prononciation entre le futur et le conditionnel est quasiment la même. Le risque de les confondre est donc grand ! Pour bien distinguer le futur et le conditionnel, il faut donc savoir quand les employer…

Le conditionnel présent exprime plusieurs choses :

  • un fait soumis à condition

S’il ne pleuvait pas, je viendrais te voir

  • un souhait

Je préférerais un verre d’eau

  • Une hypothèse

Si les enfants sortaient plus tard du collège, on viendrait les chercher

  • Le conditionnel présent exprime aussi une action survenue avant une action passée

Exemple : Paul pensait que Pierre viendrait

L’astuce de Kamini

Pour ne pas confondre le futur simple et le conditionnel présent, il faut changer de personne et mettre le verbe à la 3e personne du singulier.

     Par exemple :

    Demain, j’irai au cinéma → on passe à la 3e personne du singulier → Demain, il ira au cinéma (et non pas il irait       au cinéma. C’est donc du futur simple).

     Autre exemple :

    Demain, j’aimerais bien aller au cinéma → on passe à la 3e personne du singulier → Demain, il aimerait bien aller au cinéma (et non pas il aimera bien aller au cinéma. C’est donc du conditionnel présent).

Enseignants, retrouvez toutes les vidéos "Les astuces de Kamini" sur Lesite.tv pour Eduthèque ! 

PRODUCTION :
2019
Votre avis