Vie et chaos à Alep

Trois regards pour voir

Ameer Alhabi est syrien. Il photographie la guerre à Alep, sa ville.

« C’était la journée la plus effrayante que j’ai connu ici.
Quand un raid aérien frappe un quartier, ce sont d’abord les civils entre eux qui apportent les premiers secours. Ils forment des chaînes humaines.
J’ai été affecté personnellement par les combats, j’ai été blessé de deux balles dans le corps mais je veux continuer à montrer au monde ce qui se passe ici, dans cette ville morte. »

Raid aérien sur les civils : le décryptage 

Pour l’éditeur, l’image de ces hommes et nouveau-nés toujours en vie, rassure.
On a le sentiment qu'il s'agit d'une scène au ralenti où les hommes prennent leur temps pour ne pas trébucher dans les gravas.
Le regard de l'enfant qui fixe l'objectif traduit l'anxiété de cette scène de bombardement.

Photographier les conflits

Retrouvez plus d'informations sur "Trois regards pour voir" sur le site du CLEMI

 


 

RÉALISATEUR :
Charlotte Pouch
COPYRIGHT :
2018
PRODUCTION :
2018
DIFFUSION :
2018
PRODUCTEUR(S) :
La Générale de Production; France Télévisions; AFP; Réseau canopé; Clémi
En partenariat avec

France Télévisions, dans le cadre de sa mission de service public, édite Lesite.tv pour Eduthèque avec le soutien de Canopé et propose des extraits vidéo et audio de programmes diffusés sur les antennes du groupe : France 2, France 3, France 4, France 5, France Ô.

Votre avis