Pokémon Go à Douma

Trois regards pour voir

Sameer Al-Doumy, photographe basé en Syrie

« Photographier la vie quotidienne, c’est une façon de s’échapper.
Ce que je préfère, c’est prendre des photos d’enfants qui rient et qui jouent.
Tout le monde est fatigué de cette guerre. Les gens la vivent tous les jours.
Ici, parmi les décombres un joueur syrien chasse un pokémon.
Quitter le monde réel, quelques instants pour le virtuel.
Cette photo surprend.
Qui s’attendrait à voir une chasse au pokémon dans la ville syrienne de Douma ?"

Pokémon Go, un joueur syrien dans les décombres : le décryptage

 Pour l’éditeur, cette photographie illustre à la fois cette frénésie planétaire et la désolation de la guerre.
Réalité augmentée contre réalité diminuée. Pokémon Go a envahi les téléphones du monde entier jusqu’en zone de guerre.
La photo est relayée par la presse française et internationale mais elle a surtout été détournée sur les réseaux sociaux.
Internautes syriens et bloggeurs ont transformé le jeu et sa créature pour dénoncer, pour appeler à l’aide.

Photographier les conflits 

Retrouvez plus d'informations sur "Trois regards pour voir" sur le site du CLEMI

 

 

RÉALISATEUR :
Charlotte Pouch
COPYRIGHT :
2018
PRODUCTION :
2018
DIFFUSION :
2018
PRODUCTEUR(S) :
La Générale de Production; France Télévisions; AFP; Réseau canopé; Clémi
En partenariat avec

France Télévisions, dans le cadre de sa mission de service public, édite Lesite.tv pour Eduthèque avec le soutien de Canopé et propose des extraits vidéo et audio de programmes diffusés sur les antennes du groupe : France 2, France 3, France 4, France 5, France Ô.

Votre avis