CRS en feu lors d’une manifestation

Trois regards pour voir

Zakaria Abdelkafi, reporter de guerre, réfugié syrien en France

« C’était pendant la manifestation de la fête du travail, le 1er mai.
De l’autre côté, les manifestants en noir, les visages cachés par des foulards en première ligne du cortège.
Je n’ai pas vu le cocktail Molotov partir. J’ai juste vu le policier enveloppé par les flammes, et j’ai déclenché.
Le CRS s’en est sorti mais il a été gravement brulé au visage.
Je ne m’attendais pas à voir ce type de scène en France, à Paris. Je pensais plutôt que les policiers nous protégeaient.»

CRS en flamme : le décryptage

L’éditeur a choisi cette photo parce qu’elle fascine autant qu’elle déroute.
Elle montre également l’extrême violence auquel les photographes doivent faire face, y compris en zone de paix.
Elle n’est pas unique en son genre mais à une semaine du second tour des élections présidentielles, elle sera abondamment reprise à l’international,  le foyer, lieu où l’on fait du feu, est aussi le foyer de l’image.
La masse noire et raide des CRS encadre les flammes. Elles se projettent, comme un reflet, sur la ligne jaune d’or des casques.
La construction entre épouvante et fascination, fait surgir la permanence de l’idolâtrie du feu.
 

Photographier les événements politiques 

Retrouvez plus d'informations sur "Trois regards pour voir" sur le site du CLEMI

 

RÉALISATEUR :
Charlotte Pouch
COPYRIGHT :
2018
PRODUCTION :
2018
DIFFUSION :
2018
PRODUCTEUR(S) :
La Générale de Production; France Télévisions; AFP; Réseau canopé; Clémi
En partenariat avec

France Télévisions, dans le cadre de sa mission de service public, édite Lesite.tv pour Eduthèque avec le soutien de Canopé et propose des extraits vidéo et audio de programmes diffusés sur les antennes du groupe : France 2, France 3, France 4, France 5, France Ô.

Votre avis