Qui mange qui ? L'épeire

Infos producteur


Producteur

Producteur, Paris : CNDP, 1994

Générique

Réalisateur, Vieuxgué François; auteur, de Panafieu Jean-Baptiste

Date de production

1994

Résumé

Les épeires sont très courantes partout en France, d'août à octobre. Dans le film, sont présentées deux espèces : l'épeire des jardins (ou épeire diadème) et l'épeire fasciée. La coloration de l'épeire des jardins est variable mais elle porte toujours sur l'abdomen une croix constituée de taches blanches. L'épeire fasciée est plus rare dans le Nord. Son abdomen est strié de jaune et de noir. Le plus souvent, les épeires fabriquent une nouvelle toile chaque jour, en une heure environ. Elle a toujours la même forme, qui est caractéristique de l'espèce. La toile d'une épeire nécessite 30 à 40 m de soie. Certaines araignées font des toiles plus irrégulières, et même de véritables nappes (par exemple, les tégénaires, qui vivent dans les maisons). D'autres espèces ne fabriquent pas de toiles mais chassent à l'affût, en sautant sur les proies qui passent à proximité. Leurs prédateurs sont les musaraignes, hérissons, oiseaux, lézards, crapauds, grenouilles et certaines guêpes qui nourrissent leurs petits avec des araignées.