La bataille d'Alger et la torture

Guerre d'Algérie, la déchirure

Une autre épreuve de force, terrible, se déroule à partir de janvier 1957. La bataille d'Alger commence par une grève de huit jours, décidée par le FLN (Front de libération nationale), le 28 janvier. Au terrorisme des groupes de choc du FLN et le dépôt de bombes faisant des victimes civiles parmi les européens d'Alger, répond la torture pratiquée à une grande échelle par des unités spécialisées de l'armée française. La torture est une réalité de cette bataille, l'une de ses armes les plus sinistres. La bataille d'Alger, conduite par le général Massu, s'achève le 24 septembre 1957 par l'arrestation de Yacef Saadi, responsable pour le FLN de la Zone autonome d'Alger. Les réseaux FLN sont détruits, des milliers d'algériens arrêtés et plus de 3000 d'entre eux sont portés disparus. La bataille d'Alger se termine mais cette victoire se fait au prix d'une grave crise morale.
RÉALISATEUR :
Le Bomin Gabriel
COPYRIGHT :
2012
PRODUCTEUR(S) :
Paris : NILAYA PRODUCTIONS, 2012; Bry sur Marne : INA, 2012
En partenariat avec

L’Ina propose sur lesite.tv une sélection de vidéos en lien avec les thématiques historiques abordées par les programmes scolaires pour les périodes antérieures à 1914. 

Retrouvez également sur le site pédagogique Jalons de l’Ina 1750 vidéos de 1914 à nos jours.

Votre avis