Le système colonial en Algérie : une société inégalitaire

Guerre d'Algérie, la déchirure

Près d'un million d'Européens, ceux que l'on appellera plus tard les "pieds-noirs" travaillent et vivent en Algérie depuis plusieurs générations. Ils sont profondément attachés à cette terre qu"ils ont contribué à développer et à faire prospérer. Mais deux modes de vie s'opposent ; d'un côté, la ville d'Alger avec son mode de vie à l'occidentale, et de l'autre, dominant la ville moderne, il y a la Casbah, quartier populaire et majoritairement musulman. Une séparation insidieuse s'est installée entre les deux communautés : musulmans et européens ne possèdent pas les mêmes droits. Jacques Soustelle, alors gouverneur général d'Algérie, met en place les SAS (Sections administratives spécialisées) dans le but de pacifier les zones rebelles en y apportant le progrès. Les militaires sont utilisés dans un rôle inhabituel et jouent un rôle éducatif et humanitaire auprès de ces populations majoritairement rurales. C'est une autre forme de guerre qui débute, celle de la conquête des cSurs, l'objectif étant de gagner la confiance du peuple et le détourner du FLN (Front de libération nationale).

RÉALISATEUR :
Le Bomin Gabriel
COPYRIGHT :
2012
PRODUCTEUR(S) :
Paris : NILAYA PRODUCTIONS, 2012; Bry sur Marne : INA, 2012
En partenariat avec

L’Ina propose sur lesite.tv une sélection de vidéos en lien avec les thématiques historiques abordées par les programmes scolaires pour les périodes antérieures à 1914. 

Retrouvez également sur le site pédagogique Jalons de l’Ina 1750 vidéos de 1914 à nos jours.

Votre avis